Improvisations I

Il importe que ce soit en un même lieu. Ils viennent, se dénudent, et je suis alors autorisé à enregistrer librement sur support sensible les contours instables de leur humeur et l'association libre de leurs gestes. La lumière évolue selon les moments de la journée et les saisons. Il en résulte un long dégradé émotionnel fixé sur de grandes feuilles de papier baryté. À ce moment-là entre nous, l'acte photographique est presque accessoire.

Improvisations I
1999-2001
20 photographies noir et blanc
Epreuves gélatino-argentiques, 37 x 24,8 cm